LES 10 PRINCIPALES QUALITÉS À RECHERCHER CHEZ UN HÔTE OU UNE HÔTESSE

L’hôte ou l’hôtesse est la première impression que votre restaurant donne à un nouveau restaurant mais aussi aux habitués chevronnés. Une mauvaise impression pourrait laisser un goût indésirable qui persiste au-delà de la dernière bouchée du repas de votre invité; mais une bonne impression pourrait être la clé pour débloquer une excellente expérience culinaire. Regardons les choses en face, le travail d’un hôte ou d’une hôtesse n’est pas facile – c’est un travail rude, et on s’attend à ce qu’ils fassent tout et satisfassent même le diner le plus impatient, le sourire aux lèvres. Alors, comment allez-vous embaucher quelqu’un pour remplir ce rôle exigeant? Voici les dix principales qualités à rechercher chez votre prochain hôte ou hôtesse:

  • Amical: Cela devrait être évident, mais surtout, votre hôte ou hôtesse devrait saluer chaque client avec un sourire. Rogelio Espin , directeur général, Graffit, à New York, recherche des membres du personnel qui «ont la capacité de faire en sorte que les clients se sentent importants et à la fois confortables». Recherchez des candidats qui présentent également des manières de premier ordre.
  • Confiant: Savoir si un candidat a confiance en ses compétences devrait être évident dans une entrevue. Un hôte doit parler avec conviction et assurer les consommateurs tout au long de leur expérience. Plus encore, un hôte qui est confiant dans leurs compétences ne prendra pas les choses personnellement dans des situations difficiles.
  • Tranchant: David Myers, chef, The Cosmopolitan, à Las Vegas, explique: «L’hôte contrôle l’ensemble du flux du restaurant et a besoin de savoir ce qui se passe dans le restaurant à tout moment. Les décisions doivent être prises sous pression pour accommoder chaque invité, en veillant à ce qu’ils aient une expérience phénoménale avec nous.  » Andrea Cavaliere , chef, Cecconi, à West Hollywood, Californie ajoute, » Pouvoir appeler [invités de retour] par leur nom et rappeler leur table et serveur préférés sont toutes des caractéristiques importantes. « 
  • Sympathique : En fonction de l’ambiance de votre restaurant, recherchez un hôte ou une hôtesse avec une certaine personnalité. «Le service est en noir et blanc, l’hospitalité est la couleur», explique Will Guidara, copropriétaire et restaurateur de Eleven Madison Park et The NoMad à New York. Cherchez un hôte ou une hôtesse qui laissera non seulement une bonne impression sur les convives, mais une impression durable. Ne jamais embaucher «juste un hôte», embaucher un candidat sympathique avec une étincelle.
  • Composé: Il y a beaucoup de stratégie et de changement constant dans les arrangements de sièges, ainsi un hôte doit être capable de s’adapter tout en restant calme et recueilli. Un hôte doit rester composé à tout moment – à la fois face à des serveurs stressés et des clients «hangry». Surtout lors de la ruée vers le dîner, les hôtes ne devraient pas être contrariés ou visiblement stressés par des demandes aléatoires et des exigences sévères.
  • Bien parlé: Cela va presque sans dire, mais la façon dont un hôte parle est cruciale. Maudire, marmonner et parler à toute vitesse sont autant d’obstacles à l’embauche de votre prochain hôte. Un candidat devrait être informé et poli en tout temps. Même s’il est agité, un hôte ne devrait jamais le montrer. Une tactique d’entrevue qui aide à trouver un hôte bien parlé est de compléter une entrevue téléphonique avant une personne en personne afin de tester la voix du téléphone d’un candidat, comme prendre des appels est une partie très importante d’être une hôtesse.
  • Compassionnelle: « (Hospitality) est sur l’émotion, et se connecter avec l’émotion humaine », expliqueAnthony Rudolf , ancien directeur des opérations pour Thomas Keller Restaurant Group. «Je ne peux pas vous enseigner ce que l’on ressent pour quelqu’un d’autre, ni la réponse viscérale que vous éprouvez lorsque vous rendez quelqu’un heureux.» Les hôtes doivent toujours être conscients et répondre aux besoins et aux émotions des invités.
  • Enthousiasme: de bons hôtes veulent vraiment venir travailler chaque jour et offrir à leurs clients la meilleure expérience possible. Quand un hôte est excité et fier de son travail, cela se voit dans le service que les invités reçoivent. Même si un hôte affiche tous ces autres traits, s’ils sont apathiques et ne profitent pas de leur travail, cela nuira à votre entreprise.
  • Joueur d’équipe: Un hôte est bien plus qu’un simple hôte: il peut être appelé pour servir des tables, servir des serveurs, gérer, faire la tournée ou laver la vaisselle. Recherchez des candidats qui aiment le multitâche et qui aiment acquérir une vaste expérience. Ils devraient aussi être prêts à se sacrifier pour le bien de l’équipe. Si un serveur est mince, une hôtesse devrait être en mesure de faire attendre les invités, même si cela signifie gérer la colère qui en résulte. Un bon hôte est désireux de contribuer au succès global d’un restaurant; peu importe le rôle qu’ils jouent.
  • Poli: Bien que cela puisse ne pas être au sommet de votre liste lors des interviews, un hôte devrait toujours avoir l’air en forme et propre. Après tout, ils sont la première impression de votre restaurant et devraient regarder la partie. Les hôtes devraient être bien manucurés et présentables.Comme l’explique Michael White , chef / partenaire, The Altamarea Group, qui exploite Marea, Osteria Morini et Ai Fiori à New York, «il n’y a jamais une seconde chance de faire une première impression». Agence d’hôtesse d’accueil  https://elegance-hotesses.com

Ce système d’alarme sans fil populaire peut être piraté avec un aimant et un ruban adhésif

Par  : Marc Weber Tobias

Les systèmes d’alarme résidentiels deviennent de plus en plus populaires et abordables en raison des concurrents de haute technologie à des fournisseurs traditionnels comme ADT dont  certains sont en affaires depuis plus d’un siècle.

Ces systèmes de nouvelle génération peuvent être simples à sophistiqués dans leur capacité à détecter l’entrée dans votre maison, et bien plus encore. La plupart intègrent maintenant la télésurveillance et le contrôle des systèmes domotiques, comme en témoigne le récent Consumer Electronics Show de Las Vegas, où une incroyable gamme de technologies de sécurité et de confort a été présentée.

Vous pouvez maintenant surveiller à distance l’état de votre alarme (armée ou désarmée), l’entrée et la sortie, et allumer et éteindre votre système depuis n’importe où dans le monde. La température ambiante, les fuites d’eau, les niveaux de monoxyde de carbone, les caméras vidéo, l’éclairage intérieur et extérieur, les thermostats, les portes de garage, les serrures et les alertes médicales peuvent être contrôlés depuis une passerelle, smartphone, tablette ou ordinateur.

La plupart des sociétés d’alarme sont également allées sans fil quand elles installent les différents capteurs dans toute la maison en raison du coût et de la difficulté de faire fonctionner les fils. Pratiquement toutes les entreprises qui offrent un service d’alarme comptent sur un large éventail de voyages sans fil parce qu’elles sont peu coûteuses, faciles à installer et à installer, et fiables. Malheureusement, à l’exception des dispositifs de sécurité de qualité commerciale, ils ne sont généralement pas aussi sécurisés que les circuits câblés traditionnels.

Selon la conception du système et le type de technologie sans fil, les capteurs sans fil peuvent être très facilement vaincus par des intrus bien informés. C’est là que cette histoire commence.

En 2008, j’ai écrit une analyse détaillée du système LaserShield sur Engadget. LaserShield était un système d’alarme annoncé à l’échelle nationale pour les résidences et les entreprises, qui était et est présenté comme sûr, facile à installer et rentable. Sur leur site Web, ils disent à leurs clients qu’il est «sécurité simple» et «sécurité dans une boîte». Le problème est qu’il n’y a pas de raccourcis pour sécuriser le matériel. Quand j’ai fait l’analyse sur ce système en 2008, j’ai tourné une courte vidéo dans une maison en rangée qui démontrait à quel point le système était facile à vaincre avec un talkie-walkie peu coûteux et une vidéo plus détaillée montrant comment le système est censé être sécurisé . Vous pouvez lire le rapport sur in.security.org.

Les alarme sans fil simples, des détecteurs couplés à des sirènes sur le site : alarme-cougar.fr

À peu près au même moment, une autre entreprise est entrée sur le marché, SimpliSafe . Selon l’un de ses techniciens supérieurs que j’ai récemment interviewé, la société a commencé ses activités en 2008 et compte maintenant environ 200 000 abonnés à l’échelle nationale pour leur service d’alarme.

Avance rapide sept ans. SimpliSafe est toujours là et offre un système d’alarme à faire soi-même, facile à installer, facile à programmer et qui ne nécessite pas de ligne téléphonique pour communiquer avec un centre d’alarme. Il utilise cellulaire, ce qui signifie un chemin de communication beaucoup plus efficace. Alors que le signal cellulaire peut être bloqué, il ne souffre pas du risque de coupure des lignes téléphoniques par des cambrioleurs.

Trois façons de rendre votre toit plus écoénergétique

Pas tout le monde peut avoir un toit vivant, mais la plupart des gens peuvent avoir un toit « vert » assez facilement. Et les bonnes nouvelles sont que l’amélioration de l’efficacité énergétique de votre toit ne doit pas être coûteuse. De petites améliorations peuvent apporter une grande différence, non seulement à la consommation d’énergie de votre maison, mais aussi à la taille de votre facture d’énergie.

1) Refroidissez votre toit

Les toits «frais» sont de couleur plus claire que l’asphalte noir traditionnel ou les bardeaux en bois foncé et permettent d’économiser de l’énergie en réfléchissant la lumière et la chaleur plutôt qu’en les absorbant. C’est ce qu’on appelle «l’effet albédo», et de nombreuses études ont documenté des économies d’énergie significatives en allégeant simplement la couleur d’un toit.

  • Le problème avec les toits sombres:  La température extérieure peut être de 95 degrés, ce qui est très chaud, mais votre toit sombre conduit une température beaucoup plus élevée vers vous et votre famille, rendant les pièces plus chaudes et obligeant le climatiseur à travailler plus fort, comme Barbara Collins souligne dans sa réponse à la poser une question Pro « NYC a un programme « toit cool ». est – il une peinture blanche ou d’un revêtement pour faire mon refroidisseur de toit? » à New York, elle note, une couleur foncée toit d’asphalte peut atteindre 150 à 175 degrés par une chaude journée d’été. Cela augmente non seulement les besoins énergétiques de votre maison, mais contribue également à l’effet d’îlot de chaleur dans les zones urbaines.
  • Les avantages des toitures fraîches:  Un toit frais, par contre, peut être plus frais de 50 à 60 degrés qu’un toit conventionnel de couleur sombre, ce qui réduit la charge de refroidissement de votre maison, ce qui permet d’économiser de l’énergie et de réduire les coûts d’utilisation. En réduisant le gain solaire et la rétention de chaleur de votre maison, un  toit blanc  augmente également son confort et réduit l’effet d’îlot de chaleur auquel contribue le toit sombre de votre maison.
  • Comment refroidir votre toit:  L’itinéraire le plus simple consiste à frapper un revêtement de toit frais sur un toit existant. Consultez ces  recommandations de David Edwards , PhD, de EarthBound Homes, pour les options de revêtement. Si vous êtes déjà en train de re-toiture ou de construire une nouvelle résidence, pensez à remplacer les bardeaux ou l’asphalte par des versions plus claires. Si vous avez un toit plat, Edwards suggère les membranes en PVC blanc renforcées de fibres de DuraLast, dans son Q & R « Je suis en train de rénover un toit incliné typique – quels matériaux devrais-je considérer? » Une recherche rapide de la cote de toit frais Répertoire des produits cotés du Conseilvous fournira des données de performance sur divers produits de toiture. Les produits sont conçus pour leur réflectivité: plus le nombre est élevé, plus le produit est réfléchissant et plus votre toit sera frais.
  • Aides renovation energetique  : https://www.economie.gouv.fr/particuliers/aides-renovation-energetique

2) Isoler par le bas

L’isolation est l’une des premières choses que les gens pensent quand ils se mettent à rendre leur maison plus écoénergétique.

Selon le Rocky Mountain Institute (RMI), le grenier est généralement la priorité, car l’installation de l’isolation est facile et procure des avantages immédiats. En isolant le grenier, il est important de ne pas oublier le toit. Malheureusement, décider de la  meilleure isolation  n’est pas toujours aussi simple, mais nos experts ont des conseils sur tout, des matériaux que vous devriez considérer à la façon dont ils devraient être installés.

  • Le problème:  Les toitures sont le plus grand cauchemar de votre système de chauffage et de climatisation. Un toit mal isolé nécessitera plus de climatisation en été et plus de chauffage en hiver, et rendra votre grenier inconfortable pour une utilisation en tant que chambre à coucher ou étude. Même si vous avez une isolation, cela peut ne pas suffire. Découvrez la réponse complète de Steve Saunders à la question « Est-ce que trois pouces de matelas suffisent pour mon grenier? » Pour plus d’informations.
  • Les avantages de l’isolation:  Un toit bien isolé, en revanche, peut presque nier le besoin d’un système mécanique et réduira drastiquement vos besoins de chauffage et de climatisation (ainsi que votre facture d’électricité et les émissions de votre maison). Mick Dalrymple, dans sa réponse à la question « Quel type de toit choisir dans un climat chaud? » Décrit comment l’isolation de son toit et ses revêtements d’intempéries rendent la climatisation inutile jusqu’à ce que les températures extérieures atteignent plus de 100 degrés à Scottsdale, en Arizona.
  • Comment bien isoler votre toit . Le matériel que vous choisirez dépendra fortement du type de maison que vous avez et le climat où vous vivez Nos experts ont des conseils sur tout , des solutions plus haute technologie tels que  l’ isolation en mousse à domicile  (même une convaincante réponse au   débat sur la mousse à cellules ouvertes vs cellules fermées ) et l’  isolation en cellulose  pour des options plus simples comme la fibre de verre ou la ouate de coton. Ceux avec des poutres ouvertes (en particulier les plafonds cathédrales) dans les climats plus frais devraient également envisager une  barrière radiante- un film réfléchissant simple qui s’enroule autour des rayons et réfléchit la chaleur plutôt que de l’absorber. Peu importe le matériau que vous choisissez, laisser un espace d’air entre l’isolant et le matériau de toiture est généralement une bonne idée. Bien que dans des climats très secs et avec une toiture en métal , il peut ne pas être nécessaire, un espace d’air réduira généralement la possibilité d’emprisonnement de l’humidité dans la structure ou l’isolant et causant la moisissure ou la moisissure. Lisez la réponse de Mike Binder à la question « Devrais-je laisser un espace d’air entre l’isolation de mon grenier et la toiture en bois? » Pour plus de détails.

3) Re-toit durablement

Que vous posiez un toit sur une nouvelle maison ou relookiez une résidence existante, c’est une occasion en or de faire des choses aussi durables que possible.

Mais avec de nouveaux matériaux de toiture, censés être verts, qui arrivent sur le marché tous les mois, il est difficile de séparer le grand du greenwashed. Dans sa réponse à la question « Quelles sont les options durables pour re-toiture de notre maison de 30 ans? », Cynthia Phakos conseille à ceux qui cherchent à relooker leur maison de ne pas commencer par lire sur les nouveaux matériaux de toiture les plus cool, mais en comprenant les conditions spécifiques de leur maison, en particulier le climat.

    • Le problème : Vous souhaitez choisir un toit qui dure longtemps, améliore l’efficacité et le confort de votre maison et réduit l’effet d’îlot de chaleur. Ce matériau de toiture idéal changera selon l’endroit où vous vivez et le type de maison que vous avez, mais nos experts s’accordent à dire que les bardeaux de bois ne vont probablement pas le couper, peu importe où vous vivez, principalement parce qu’ils se dégradent assez rapidement. remplacez votre toit tous les 15 ans.
    • Les avantages des matériaux de toiture durables : Choisir simplement le bon matériau peut entraîner une réduction de 30% des besoins énergétiques de votre maison. Qu’il s’agisse d’un toit en métal (généralement plus cher, mais qui procure des économies d’énergie significatives), de toits de tuiles, de bardeaux d’asphalte, de béton ou même de bois, tous nos experts recommandent des revêtements réfléchissants. Les revêtements en élastomère sur le toit ne reflètent pas seulement la chaleur et permettent ainsi d’économiser de l’énergie, mais ils peuvent également prolonger la durée de vie de votre toit.
    • Comment rehausser durablement votre maison:  Tout couvreur décent devrait être en mesure de vous conseiller sur le meilleur matériau de toiture pour votre type de maison et le climat, mais c’est une bonne idée d’avoir une compréhension des bases avant de parler à un professionnel. «Si vous vivez près de la côte, vous devrez choisir une toiture qui résistera au brouillard salin et n’aura pas de soulèvement du vent», écrit Phakos. Une fois que vous aurez une solide compréhension des conditions de votre toit, vous devrez tenir compte à la fois des matériaux de toiture et du revêtement. Si vous conduisez le toit vers les combles, surtout si vous vivez dans un climat plus frais, envisagez d’installer un revêtement avec une barrière radiante – une feuille d’aluminium laminée qui réfléchira la chaleur dans votre maison au lieu de l’absorber.

Entreprise de toiture http://www.entreprisefrancotte.be

Tout ce qu’il faut savoir sur le référencement naturel (SEO)

L’optimisation pour moteurs de recherche à portée de mains

Vous avez un site web où vous voudriez voir plus de visiteurs ? Aucun problème ! Ce guide est spécialement conçu pour vous afin vous aider à faire vos premiers pas dans le monde du référencement naturel Google et vous donner des idées nouvelles pour faire de votre site l’un des plus visités de votre catégorie. Rien ne pourra plus vous arrêter à véhiculer l’image de votre site tel que vous l’aviez prévue auparavant.

Mais d’abord, qu’est ce qu’on entend par le référencement naturel ?

Avec des appellations différentes à savoir le référencement naturel, le SEO (Search Engine Opimization) en anglais ou l’optimisation du référencement naturel, ce dernier est un ensemble d’étapes, de méthodes et de techniques qui permettent à n’importe quel site web, quelque soit sa taille et son contenu, d’être positionné parmi les premiers résultats naturels apparaissant dans les différents moteurs de recherche à savoir Google, Bing, Yahoo…

Il faut noter que Google est le moteur de recherche le plus utilisé dans le monde entier et détient la plus grosse part du marché des moteurs de recherche. D’où son importance et sa place prépondérante dans le référencement naturel. voir aussi https://referencementnaturel.page-internet.net/referencement/referencement-google/ 

Le référencement naturel, est-il indispensable ?

Il existe sur le web environ 1 milliard de sites qui comptent à peu près 30 000 milliards de pages web différentes. Avec un nombre aussi élevé de sites, il est difficile pour vous de vous démarquer et de positionner votre sites parmi les plus visités ou du moins, parmi ceux qui s’affichent en premier sur les moteurs de recherche. L’importance du référencement est donc de rendre votre site parmi les premiers résultats d’une recherche sur quelconque moteur de recherche.

Il faut noter que la majorité des internautes n’ont pas une idée précise de ce qu’ils cherchent vraiment. Ils commencent donc par une recherche  et cliquent souvent sur les premiers résultats. Avec l’optimisation du référencement naturel, vous pourrez ainsi cibler une catégorie d’internautes dans le doute et leur présenter le contenu de votre site ainsi que vos produits.

Maintenant que la notion de référencement naturel est plus claire et que vous connaissez son importance dans l’optimisation de votre site web, la prochaine étape est de bien maîtriser quelques méthodes qui vous aideront à mettre en avant votre site sur les différents moteurs de recherche.

Comment bien optimiser le référencement de son site web ?

Il faut noter qu’il est presque impossible de bien optimiser son site web sans connaître avec précision les goûts et les tendances des visiteurs que vous visez. Mettre en valeur les qualités de votre site web et les différents points qui peuvent faire la différence entre votre site et celui des concurrents est donc essentiel pour faciliter à vos visiteurs l’accès au site et le rendre plus accessible dans les moteurs de recherche.

Pour ce faire, il faudrait se focaliser sur certains points incontournables pour une bonne optimisation. Il ne suffit pas de procéder à quelques petits changements au niveau du contenu,  mais les changements les plus importants sont en relation directe avec la procédure de recherche. Voilà un aperçu sur le genre de changement qui aura un impact positif sur la recherche de vos utilisateurs et projettera votre site web parmi les premiers résultats.

Pourquoi les titres des pages et la balise description sont-ils essentiels dans le processus de l’optimisation ?   

Afin de comprendre le pourquoi d’avoir des titres significatifs, il est nécessaire de se poser la question sur le nombre de pages web existantes aujourd’hui. Ainsi, vous pouvez comprendre qu’il est important de se distinguer, et ce, en choisissant aussi minutieusement que possible les indicateurs qui permettront aux moteurs de recherche de classer votre site parmi les premiers résultats d’une recherche.

Et si on améliorait les titres ?

Rien n’est plus facile que de changer les titres de vos pages et les rendre plus significatifs. En langage HTML, il vous suffit d’utiliser la balise <title>, située dans la balise <head>, qui permet d’indiquer à vous-même ou encore aux utilisateurs de votre site le titre de la page et leur donner un bref aperçu sur le contenu et sur le thème.

Comme le titre apparaît sur les résultats des moteurs de recherche, il est impératif de bien choisir un titre unique pour chacune de vos pages et d’y préciser certaines informations nécessaires qui faciliteront et/ou encourageront les utilisateurs à visiter votre site.

Ainsi, afin d’optimiser votre site, choisissez un titre représentatif du contenu de votre page, mais qui est également court pour éviter une surcharge et mettre en confiance l’utilisateur. Cela renforcera non seulement votre place dans les meilleurs résultats de recherches, mais reflétera un professionnalisme exceptionnel.

Qu’en est-il de la description ?

La partie description est aussi importante dans le processus de l’optimisation de votre site web sur les moteurs de recherche. Sous forme de phrases courtes significatives ou d’un petit paragraphe, la balise meta description d’une page est faite aussi dans la balise <head> du langage HTML. Son importance réside dans le fait qu’elle est un résumé du contenu de votre page, et les moteurs de recherche peuvent la choisir pour montrer à l’utilisateur un extrait de ce que vous proposez, ce qui l’aidera dans sa requête. Le texte écrit dans cette balise doit être pertinent et précis, afin d’attirer l’attention des plus intéressés.

Quand le texte de votre balise description est affiché en gras après une recherche Google, cela veut dire que le contenu de votre site correspond parfaitement aux attentes des utilisateurs qui n’hésiteront pas à visiter votre site.

Notez que la description doit changer d’une page à une autre pour un résultat précis et une satisfaction totale de l’utilisateur. De plus, le paragraphe ne doit être ni trop long, ni trop court afin de permettre à l’utilisateur de consulter facilement le résumé de votre page sans en être ennuyé.

Maintenant que vous connaissez les premières étapes pour optimiser votre site web, vous pouvez commencer à réfléchir sur la nécessité de repenser à modifier la structure de votre URL.

Mais quels sont les changements qui peuvent être apportés aux URL ?

Il faut tout d’abord savoir que les URL sont les liens affichés en haut de la page et qui sont définis comme une identification unique de chaque page. Ainsi, lorsque vous arrivez à l’étape du choix de l’URL des pages de votre site web, sachez que l’utilisateur porte une attention spéciale à ces liens même s’ils ne contiennent pas vraiment les informations qu’il cherche. C’est pourquoi certains points doivent être pris en considération afin de susciter l’attention du visiteur et le mettre à l’aise.

Les URL sont des moyens qui permettent à chacun de se souvenir de votre site web, ce qui fait que le lien doit être choisi délicatement, en mettant en valeur les mots clés que contient la page. Il est préférable d’éviter de longs liens avec des codes insignifiants pour de simples utilisateurs et leur permettre d’avoir une idée générale sur le contenu de la page avant même qu’ils n’y accèdent.

En plus de la précision des mots clés dans l’URL, ce dernier doit contenir des mots pertinents et spécifiques afin d’éviter toute incompréhension ou perte de temps pour l’utilisateur qui ne sera pas satisfait de sa recherche.

Pour une organisation totale de votre site, la meilleure solution est d’opter pour des URL simples, tout en évitant les imbrications et certaines notions informatiques complexes ou encore des initiales peu connues. Il est aussi recommandé d’utiliser des lettres minuscules pour une assimilation plus facile de l’utilisateur. D’autre part, veillez à ce que vos URL soient uniques pour chaque document ou chaque page afin d’éviter les confusions, la lenteur des recherches et pour faciliter la navigation aussi.

Mais maintenant que votre URL est parfait et significatif, et que vous avez amélioré la structure de vos titres et la balise description, vous avez sans doute compris que cela n’est que le début d’une longue série de changements qui permettront  d’optimiser votre site sur les moteurs de recherche.

Pourquoi la navigation sur votre site est-elle si importante ?

Lorsqu’un utilisateur accède à votre site web, ce n’est pas forcément un visiteur qui le visait. C’est souvent par pur hasard qu’on visite un site web, et c’est souvent la première impression qui nous encourage à y revenir. Et pour arriver à séduire le plus de visiteurs, la facilité de la navigation est primordiale. D’autres ont une idée bien précise de ce qu’ils recherchent, ce qui enclenche chez eux un processus de détection de ce qu’il y a d’essentiel dans le contenu de votre site. Tout ceci nous mène vers l’importance d’un site bien organisé et facilement accessible.

Le visiteur, en cliquant sur le lien de votre site, il accède directement à une la première page de votre site, soit la page d’accueil. Cette dernière est souvent la page la plus visitée, ce qui vous pousse à lui donner une certaine importance. La mettre en valeur et essayer de mieux l’organiser afin de faciliter au visiteur la recherche revient à optimiser votre site web et le classer parmi les premiers résultats d’un moteur de recherche.

Afin de faciliter au visiteur la remémoration des pages de votre site qu’il avait visité avant, il est préférable d’opter pour des fils d’Ariane ou ce qu’on appelle plus communément les « breadrumbs ». Ce sont des barres qui apparaissent souvent en haut à gauche de la page de votre site, lorsque l’utilisateur approfondit sa recherche, et passe d’une page à une autre. Cela lui permet de retourner aux pages précédentes à l’aide de titres significatifs ; à l’extrême gauche, c’est souvent la page d’accueil qui est indiquée et permet de retourner à la racine du site.

Tout ceci montre à quel point la facilité de la navigation sur votre site web est primordiale pour satisfaire les demandes des visiteurs. L’organisation de votre site peut se faire de plusieurs manières : cela dépend généralement du domaine dans lequel vous œuvrez, les thèmes que vous choisissez, ou encore les articles que vous vendez. Il peut être subdivisé en catégories représentant les grands axes, et si votre site englobe une grande variété de contenu, les sous-catégories sont aussi un moyen efficace au visiteur pour se retrouver au fil de sa recherche. Cette organisation sera bénéfique pour l’utilisateur ainsi que pour vous, qui devez suivre continuellement l’évolution de votre contenu.

Comme on l’a précédemment précisé, l’URL est indispensable et incontournable pour mettre en avant votre site web. Le visiteur dépend essentiellement de cet URL pour se situer au fil de sa recherche, ce qui montre l’importance de bien structurer l’URL de vos pages. Et parmi les nombreux critères sur lesquels se basent les utilisateurs quant à l’URL est sans doute la possibilité de retrouver d’autres pages en supprimant une partie de l’URL. Ce dernier doit être assez clair pour passer à un contenu plus général, ce qui n’est possible que si vous choisissez un URL facile à comprendre par l’utilisateur. Il faut ainsi éviter à des pages introuvables en supprimant une partie de l’URL : le visiteur aura du mal à chercher car tout le répertoire sera alors perdu.

Et si on optait pour un plan de site ? Serait-ce intéressant ?

Effectivement, certains créateurs de sites trouvent de nombreux avantages à établir une « carte du site » ou un sitemap, c’est-à-dire qu’ils élaborent une page spéciale dédiée aux utilisateurs et qui montrent avec précision les différentes catégories et sous-catégories de tout le site. Le visiteur, lui, a ainsi la possibilité de choisir directement la page qu’il désire explorer sans omettre le thème proposé sur les autres pages de votre site. Cela facilite la navigation et aide énormément l’utilisateur dans la recherche du contenu qu’il désire.

Vous pouvez aussi mettre en place un autre fichier, avec le même principe que la page précédente, mais qui est essentiellement dédié aux webmasters par l’intermédiaire des Outils Google. Ces derniers examinent votre site web avec tous les URL et tout le contenu.

Le fichier, appelé Sitemap XML, permet aux moteurs de recherche de définir avec exactitude le contenu de votre site web, et dès qu’un utilisateur lance une recherche correspondant à votre contenu, les moteurs de recherche affichent automatiquement l’URL de votre site parmi les premiers résultats et les plus pertinents.

En gros, pour rendre accessible votre site, il est préférable de donner de l’importance à vos URL et à l’organisation du contenu. Optez pour des textes pour rendre la navigation facile de votre site pour tous et capable d’être lu par tous les ordinateurs et choisi par tous les moteurs de recherche, non seulement Google. De plus, vous pouvez également personnaliser votre « page introuvable » afin d’aider les utilisateurs à résoudre le problème dans ce cas de situation. Sinon, le visiteur sera gêné et quittera sûrement votre site pour un autre plus professionnel.  Plus votre site est facile et accessible quant à la navigation, plus de visiteurs y accèderont.

Tout ceci est incontournable pour améliorer la place de votre site web dans les moteurs de recherche, mais c’est loin d’être suffisant pour une optimisation totale de votre site. Il est donc important de mettre l’accent aussi sur le fait d’avoir un contenu satisfaisant et de qualité afin de mettre les utilisateurs en confiance et les inciter à poursuivre leur navigation sur le site.

Qu’est-ce qu’on entend par un contenu de qualité ?

Quand vous créez un site web, vous le faites essentiellement pour attirer le maximum de visiteurs et le rendre connu par tous. Que vous proposez des contenus sous formes d’articles, de photos, de vidéos ou encore que vous vendez des produits, le principe de la création du site reste le même. Vous essayez à tout prix de satisfaire l’utilisateur, en anticipant ses besoins et le genre de recherche qu’il va effectuer.

L’utilisateur est donc le seul qui a la possibilité de juger le contenu de votre site, d’où la nécessité de satisfaire le maximum de personnes. Ces dernières peuvent encourager d’autres visiteurs à accéder et naviguer sur votre site. Les réseaux sociaux, les blogs et les forums sont les plateformes où vous pouvez attirer la majorité de vos « clients ». Si l’un des visiteurs donne un avis positif sur votre site et met l’accent sur le contenu qui correspond parfaitement à une catégorie de personnes, vous aurez tout gagné. Par contre, il faut éviter au maximum une mauvaise expérience à un utilisateur : cela peut se répercuter négativement sur la réputation de votre site, et par conséquent, vous remarquerez une baisse de vos visiteurs et votre place parmi les premiers résultats d’une recherche sur Google ou sur un autre moteur de recherche.

Vous devez aussi comprendre que pour satisfaire un visiteur, il faut d’abord connaître ses attentes. A l’aide d’un moteur de recherche, il entre les mots clés de sa recherche et vous, en tant que créateur qui maîtrise parfaitement le contenu de votre site web, vous devez anticiper toutes les formulations de votre visiteur potentiel afin de le diriger directement vers le contenu qu’il souhaite. Il est donc impératif que vous fassiez une recherche et une étude des mots clés du contenu de votre site, selon le niveau de maîtrise de chacun avec des critères différents. Vous prévoyez alors les intentions de chaque utilisateur et lui proposez facilement le contenu qu’il désire sans omettre aucun point essentiel de sa recherche.

D’un autre côté, un contenu de qualité peut être attribué à un site dont le contenu ne suit pas la tendance générale, mais ne cesse, au contraire, d’innover et de proposer des contenus nouveaux et originaux. C’est souvent ce qui attire le plus un visiteur.

Vous pouvez aussi opter pour des textes faciles, avec un vocabulaire accessible à tout le monde, et faites très attention à la grammaire et la structure de vos textes car une petite erreur peut choquer un grand nombre de visiteurs qui considérait votre site comme étant professionnel.

 On parle souvent de l’importance du texte d’ancrage, mais pourquoi ?

D’abord, qu’est-ce qu’on entend réellement par le texte d’ancre ? Ce dernier est le texte significatif qui renvoie directement à un lien. Il est écrit en langage HTML entre les balises d’ancrage <a href= « …  » ></a>. Lorsque vous rédigez le contenu de votre site web, vous êtes souvent confronté à la nécessité de préciser vos propos par un autre texte, une image ou autre… existant sur une autre page de votre site web ou sur un autre site. Il n’est donc pas esthétique de recopier l’URL de la page ou du site en question en plein milieu d’un texte pour renvoyer le visiteur à un autre contenu. C’est pourquoi l’utilisation d’un texte renvoyant un autre URL après un clic est le moyen le plus efficace et le plus professionnel pour lier les différentes pages de votre site, ou tout simplement, pour représenter certaines images, contenu d’un autre site web. Attention tout de même de ne pas lier trop de pages afin que la lecture du contenu de votre site soit en même temps facile, intéressant et riche en informations. Pour ce faire, il est généralement conseillé d’utiliser un texte court et précis pour renvoyer à un lien et encore, de mettre en valeur le texte d’ancrage par une couleur ou une police différente afin que l’utilisateur le différencie du texte normal.

Mais, comme vous le savez tous, le texte n’est pas la seule composante du contenu de votre site web. Il existe aussi les images qui sont essentielles pour le bon fonctionnement de votre site.

Comment peut-on optimiser les images d’un site web ?

Il existe plusieurs moyens d’améliorer les images de votre site web. Vous devez savoir que la qualité de vos images n’est pas chose basique, mais essentielle pour donner une image professionnelle de votre site web. De plus, il est nécessaire de donner une brève description de l’image pour permettre à chaque utilisateur de connaître le contenu de la photo. Mais vous allez sans doute vous demander l’utilité d’une telle démarche alors que l’image est bien plus représentative et attrayante qu’un paragraphe écrit. Alors, sachez que pour une raison ou pour une autre, l’image peut ne pas apparaître, ce qui embarrassera l’utilisateur qui n’aura aucune idée sur le contenu de l’image présente sur la page qui l’a intéressée. Vous pouvez donc éviter ce problème et rédiger un texte alternatif ainsi qu’un titre (éviter les noms génériques) à l’image en cas de problème grâce à l’attribut « alt ».

Pour la sauvegarde de vos images de votre site, il est préférable d’opter pour un fichier Sitemap spécial pour images qui permettra de réunir toutes vos images et les classer par catégories selon l’organisation pour laquelle vous avez opté. Il est aussi indispensable de choisir des types d’images accessibles par tous les moteurs de recherche tels que : PNG, GIF, BMP et JPEG.

La structure du contenu de la page est donc essentielle pour mettre le visiteur en confiance et rendre sa navigation agréable.

Comment bien utiliser les balises d’en-tête ?

Toute page d’un site est composée de plusieurs types de contenus, tels que le textes, les images, les vidéos… , facilement discernables par la vue. Cependant, pour le texte, il est souvent difficile de distinguer entre les différentes parties d’un texte et les différents axes qu’il contient. L’utilisation de balises d’en-tête joue ainsi un rôle important quant à l’organisation de la structure des textes.

Ces balises œuvrent par le moyen de la police sur l’importance des titres et mettent l’accent sur la hiérarchie des titres et par conséquent, des sous-titres. En HTML, il est possible de distinguer entre 6 tailles de titres, rédigées entre les balises <h1>, <h2>…  Cela permet ainsi d’attirer l’attention des utilisateurs et de leur fournir rapidement le contenu qu’ils recherchent.

Il faut suivre une structure bien précise des balises d’en-tête pour ne pas faire perdre l’utilisateur, et pour ceux qui ne maîtrisent pas tellement ces balises, sachez que les trois premiers niveaux sont souvent les plus utilisés. Les balises <strong> et <em> en HTML n’ont rien à voir avec les balises d’en-tête, ainsi il est important de bien utiliser chacune de ces catégories de balises à l’endroit le plus approprié.

Est-ce possible de travailler avec les robots pour l’optimisation du site ?

Les robots facilitent énormément l’optimisation de votre site web à travers plusieurs tâches. D’abord, ils sont capables de limiter les moteurs de recherche à accéder à certaines pages de votre site que vous jugez inadéquates pour le contenu que vous proposez. Vous utilisez donc un fichier robots.txt dans votre répertoire racine et qui filtre les pages accessibles aux moteurs de recherche.

Ce fichier n’est pas le seul moyen de cacher certaines pages aux moteurs de recherche. L’utilisation du paramètre « NOINDEX » est aussi facile qu’efficace pour protéger certains éléments de votre site sur les moteurs de recherche.

Cependant, les fichiers robots.txt sont loin d’être suffisants pour garder certains éléments de votre contenu en sécurité. Il est donc nécessaire d’opter pour d’autres méthodes pour ce faire.

D’un autre côté, vous avez la possibilité de stopper certains commentaires non désirés sur le blog de votre site web. A l’aide de liens d’ancrage, vous pouvez ainsi éviter que votre site ne soit rattaché à un autre dont vous ne voulez pas être garant. Les commentaires des visiteurs contiennent souvent énormément de liens qui peuvent rediriger les visiteurs vers d’autres pages dont le contenu n’est pas toujours positif. Ces commentaires spam ont un effet négatif sur la réputation de votre site, et reflètent une image non professionnelle de ce dernier.

Grâce à l’attribut rel= »nofollow », vous combattez les commentaires indésirables sous forme de spam, et vous contrôlez ainsi les commentaires de votre site et filtrer les commentaires devient chose facile.

Lutter contre les spam n’est pas limité qu’aux commentaires des utilisateurs, mais vous pouvez également étendre son champ d’application sur toutes les rubriques élaborées essentiellement par les  visiteurs telles que les forums, les blogs… Tout le contenu rédigé par les visiteurs peut présenter un danger de spam, et donc, d’influencer négativement la réputation de votre site web. Il est donc essentiel de filtrer tout le contenu partagé par les utilisateurs en ajoutant simplement l’attribut « nofollow ».

Cette possibilité est aussi valable pour tous les liens ou tout le contenu que vous-même partagez sur votre site. C’est-à-dire qu’en ajoutant le « nofollow » aux liens des autres sites dont vous faîtes référence comme contenu de votre site, vous pouvez ne pas transmettre la réputation de votre site au site marqué en question. Pour éviter de réécrire à chaque fois l’attribut à chaque lien, vous pouvez mettre ce même attribut dans la balise meta robots située dans la balise <head> sur le langage HTML.

Maintenant que nous avons abordé les points les plus importants pour une bonne optimisation de votre site web sur les différents moteurs de recherche, nous pouvons nous intéresser à la configuration du site sur mobile. Comme vous le savez tous, les téléphones portables sont de plus en plus utilisés. Cependant, un grand nombre de sites ne sont pas conformes au format du mobile et donc, représente un point négatif à toute personne voulant mettre en avant son site web sur Google.

Comment améliorer votre site web sur mobile ?

L’indexation de votre mobile ne doit pas être faite d’une manière hasardeuse, car cette démarche est essentielle dans l’optimisation de votre site sur les moteurs de recherche. Effectivement, malgré toutes les modifications faites sur votre site auparavant et la qualité de votre contenu, si votre site n’est pas accessible sur ordinateurs, portables, tablettes ou autres, il perdra de sa réputation et ne pourra satisfaire les besoins des utilisateurs.

Il est donc impératif de vérifier tout d’abord si votre site est bien existant sur mobile. Sinon, Google doit l’explorer et  le reconnaître à travers Googlebot, ou en envoyant un Sitemap directement à Google.

En cas de non lecture du site par le moteur de recherche, il est nécessaire que Googlebot soit autorisé à accéder au contenu de votre site. Pour ce faire, permettez aux user-agent de consulter le contenu de votre site. Actuellement, le Googlebot qui s’occupe de l’exploration des sites sur mobile est « Googlebot-Mobile ». Il analysera votre URL et détectera les pages qui peuvent, ou non, être affichées sur mobile. Les pages qui peuvent être affichées sont souvent celles dont le format est XHTML Mobile ou Compact HTML. Veillez alors à la compatibilité de vos URL avec le type d’affichage sur mobile.

Pour éviter toute confusion, il est préférable de créer deux versions différentes de votre site appropriées à l’ordinateur ou le mobile. L’utilisateur peut alors choisir la version qui correspond avec l’appareil qu’il utilise. Cette redirection aide alors le visiteur à faciliter sa navigation sur le site, et évitera les problèmes liés à la non-conformité du format. Vous devez aussi comprendre que Google n’omet pas le fait que les deux versions sont liées et qu’elles possèdent le même URL. Cependant, quand l’utilisateur arrive à une certaine page de votre site et décide de se rediriger vers l’autre version, il est vraiment important de l’envoyer directement vers la page où il était. Cela lui permettra de ne pas perdre le fil de sa recherche et continuera sa navigation en toute liberté.

La configuration doit se faire d’une façon bien précise afin que Google ne considère pas votre site comme des pages masquées, et donc, lors d’une recherche Google, ce dernier peut bloquer l’accès à votre site et le considérer comme du cloaking. Googlebot-Mobile et Googlebot s’occupent des deux versions (ordinateur et mobile), et sont en constante interaction. Mais l’affichage d’une page tel que « Page adaptée à un mobile » peut induire Google en erreur qui ne trouvera pas de similitude entre ce contenu et le contenu enregistré dans son répertoire. Il est alors important de faire attention à ce genre de malentendu qui pourra en suivre un blocage complet du site ou l’empêchera d’apparaître dans les résultats d’une recherche. Voir aussi https://search.google.com/test/mobile-friendly?utm_source=psi&utm_medium=link&utm_campaign=psi-ux-banner&hl=fr-FR

Qu’en est-il de la promotion de votre site ?

Lorsque vous décidez de créer un site, il est important que vous soyez en mesure de discuter votre thématique avec d’autres personnes, et de défendre vos arguments. Pour cela, une étude préalable est recommandée pour connaître les secrets du domaine dans lequel vous vous lancez. Mais après l’élaboration de votre site, et au fur et à mesure que vous gagnez de visiteurs, vous pouvez être acteur de votre propre site et discuter la thématique au nom de votre création sur d’autres blogs ou en laissant des commentaires représentatifs du sujet. Cette démarche peut être avantageuse pour votre site, qui prouvera que vous maîtrisez parfaitement votre thématique, en vous basant sur des faits réels et sur une logique palpable.

Les visiteurs, de bouche à oreille, feront systématiquement le reste du travail et vous feront une promotion sur les différents réseaux sociaux et les forums qu’ils fréquentent. Vous pouvez également être proche de vos visiteurs et leur publier les nouveautés qu’ils demandent, tout en les informant de temps en temps de la publication d’un nouveau contenu sur votre site web.

La publicité de votre site web peut aussi être faite par l’intermédiaire des affiches, des cartes de visites ou de mails qui mettront en valeur l’URL de votre site. Cette démarche ne peut être faite que si vous œuvrez au nom d’une société ou d’une entreprise. De plus, si vous disposez d’un local, vous pouvez l’ajouter sur Google Maps, qui proposent plusieurs informations, notamment le site web, après une recherche.

Pour plus de facilité pour l’optimisation de votre site web, il existe plusieurs outils proposés par Google qui aideront tout webmaster dans ce processus sur lequel dépend l’avenir de votre site web.